20190422_161729

 

La sortie en édition de poche du livre de Karine Lebert, "Les Sortilèges du Tremblay", fut pour moi l'occasion d'extraire de ma pile à lire l'exemplaire broché qui attendait sagement son tour, et de plonger avec un immense plaisir dans cette mystérieuse histoire.

 

Tout débute en Irlande à la fin du XIX° siècle lorsque Dairine O'Shea, une jeune dentellière issue d'un milieu paysan, se voit contrainte de quitter sa famille et son pays pour migrer vers la Bretagne, où elle peut envisager une vie meilleure à en croire les prédictions de sa grand-mère, dont les présages n'ont jamais été démentis par le passé. La jeune fille est ainsi envoyée au Manoir du Tremblay, où elle fera l'objet d'une malédiction, qui se reportera ensuite sur plusieurs générations...

 

Avec ce roman, on pénètre dans l'histoire d'une famille de 1845 à 1980, essentiellement à travers ses personnages féminins,  mais aussi dans l'univers des sortilèges et des malédictions, en parfait accord avec la Bretagne, terre de contes et légendes, s'il en est. L'histoire est prenante, on suit avec curiosité et intérêt ces destins de femmes qui s'enchaînent et se mêlent, qui trébuchent et se cognent mais qui avancent... jusqu'au dénouement, jusqu'à la révélation du secret familial. Et comme souvent dans les romans de Karine Lebert, l'issue inattendue nous cueille par surprise, chose que j'adore!

 

Pour finir, je vous redirais que les romans "régionaux" (pour ne pas dire "de terroir" puisque j'ai lu hier qu'un célèbre auteur du genre exécrait cette appellation! Personnellement, je n'y ai jamais vu aucun dénigrement, bien au contraire...) ne comptent pas parmi mes favoris, sauf ceux de cette auteure qui, une fois encore constituent pour moi l'exception qui confirme la règle. Alors pourquoi, me direz-vous? Parce que son style est fluide et plaisant, descriptif sans être excessif, la trame y est finement brodée (comme les dentelles des héroïnes), les détails historiques bien présents et enfin, l'empathie toujours ressentie, pour mieux nous... ensorceler! J'ai lu ce roman à un moment de "petit moral" et en m'emmenant dans son univers, il m'a fait un bien fou: sortilège?....

 

Ed. De Borée, coll. Terre de poche, 2019

Ed. De Borée, 2013