20190408_185836

 

 Le livre dont j'ai choisi de vous parler aujourd'hui est, je vous le dis tout de suite, un gros coup de coeur! C'est le premier roman d'une auteure française, Laurence Couquiaud, qui a vécu plusieurs années au Japon et si on ne le savait pas, on pourrait l'imaginer écrit par un auteur japonais, tant le style est empreint de celui propre à la littérature nipponne.

 

"La Mémoire sous les vagues" nous emmène tout d'abord dans un Japon contemporain, et plus précisément pendant le tremblement de terre de mars 2011 et du terrible tsunami de la région de Fukushima, à travers le regard de Yukiko, une photographe franco-japonaise habitant Tokyo qui se lance à la recherche de sa grand-mère, qui vit seule dans la région sinistrée et dont elle est sans nouvelles. Cette oeuvre bien que fictive nous permet de saisir réellement l'ampleur de la tragédie vécue alors au Japon et pas vraiment révélée à l'époque dans toute son horreur, par les autorités japonaises. La quête de son aïeule permettra à Yukiko de plonger dans son histoire familiale, sur les traces de O Kanekichi (de son véritable nom "Osawa Kane", dont la vie a ici été plus "romancée" de l'aveu même de l'auteure, qui a donc préféré modifier son nom), célèbre geisha de la fin du XIX° siècle, qui vivait à Yokohama, parmi les cercles d'Occidentaux.

 

Ce roman qui nous transporte alternativement d'un Japon à l'autre, soit d'une époque à l'autre, nous offre un superbe voyage dans le temps et dans les traditions. On revit ainsi les débuts de l'ère Meiji (et donc la fin de l'isolement du pays), l'arrivée d'une certaine forme de modernisme, le changement des mentalités... Grâce à la double culture de Yukiko, on prend conscience de certains paradoxes stupéfiants au Japon, où bienséance et urgence des situations se côtoient, parfois incongrûment, tout en recevant néanmoins le message plein de sagesse que laissent percevoir l'histoire et la destinée des personnages. Au milieu des drames et du chaos, la prose raffinée et très poétique de l'auteure confère au roman un style bien particulier, sublime de fraîcheur et de zénitude malgré le contexte. A la dernière ligne de l'ouvrage, on voudrait continuer à lire la beauté de la nature et la douceur de la vie, même si  cette dernière se montre parfois cruelle. C'est un livre comparable à nul autre, une pépite, qui vous offrira de surcroît une très belle évasion livresque et dépaysante au Pays du Soleil Levant, aussi je ne peux que vous souhaiter un très bon et très beau voyage!

 

"La Mémoire sous les vagues" a reçu le Prix Femme Actuelle 2016.

 

Ed. Pocket, 2018

Ed. Les Nouveaux Auteurs, 2016