20190131_130612

C'est un livre que j'ai découvert grâce à Bookstagram: une blogueuse a su me donner vraiment envie de le lire et je me suis aussitôt précipitée chez mon libraire. Du coup, grosse pression pour moi maintenant car vais-je réussir à en faire de même pour vous?... Je l'espère!

 

Il ne s'agit pas ici d'un roman mais plutôt d'un récit sous forme de journal, écrit par Emilie de Turckeim (pourtant romancière) et qui relate un pan de sa vie de famille. En effet, l'auteure, son mari et ses enfants ont décidé d'accueillir chez eux, dans leur appartement parisien et pendant un an, un jeune réfugié afghan qui vient d'obtenir ses papiers. Ce dernier dispose d'un emploi mais n'a pas encore suffisamment de revenus pour pouvoir déposer une caution pour une location de logement et il n'a personne non plus qui puisse se porter garant pour lui. Une association d'aide aux migrants met donc en relation des familles désireuses de tendre la main à ces jeunes et des réfugiés nécessitant en quelque sorte d'une "famille d'adoption provisoire". C'est ainsi que Reza, qui a fuit seul son pays en guerre à l'âge de douze ans et qui est aujourd'hui âgé d'une vingtaine d'années, arrive chez eux un jour d'hiver...

 

Cette expérience familiale (et là, je me dis "qu'expérience" est assurément un bien vilain mot pour désigner une si jolie aventure humaine...) nous est livrée sans fard, telle qu'elle a réellement été vécue et on se rend vite compte à quel point la présence de Reza a été une chance pour chacun d'entre eux. En tout cas, c'est vraiment ce qu'il me restera de ce récit: l'histoire d'un échange mutuel réalisé avec beaucoup de respect et de délicatesse par les deux parties, un véritable enrichissement culturel pour tous, petits et grands et enfin, beaucoup d'humanité! Comme on se sent minuscule face au destin de Reza! Comme on se sent minuscule face à l'exemple donné par cette famille! Et comme on se sent étriqué dans notre petite vie douillette et bien ordonnée! C'est un livre que je recommande à tous ceux qui ont encore foi en l'Homme mais aussi à ceux qui ne l'ont plus, car on ne peut rester insensible à l'audace initiale de cette famille et à son dévouement envers autrui. Reza est à présent quasiment devenu l'un des leurs, et sans leur aide, il ne serait peut-être pas aussi intégré, ni aussi épanoui dans notre pays... Félicitations à l'auteure qui partage avec nous ces petites bribes de vie, sans voyeurisme aucun! Et finalement, grâce à tout cela, quelque part, nous aussi on ressort plus riche d'une telle lecture... C'est incontestablement un livre qui fait du bien!

 

Ed. Calmann-Lévy 2018