20181109_141004

 

 

 

Un esprit rebelle allié à une volonté farouche, ainsi qu'à une solide constitution, voilà Suzon, femme d'avant-garde dans la France du XVIII° siècle...

 

 

Issue d'une famille bourgeoise, Suzon est dès son plus jeune âge, un vrai garçon manqué, ce qui la mènera tout droit au très strict couvent des Ursulines, afin d'y parfaire son éducation et de calmer ses ardeurs de modernité. Mais s'y étant liée d'amitié avec une jeune élève bretonne, elle passera ses années d'enfermement bercée par les histoires de corsaires racontées par cette dernière. Les années de couvent n'auront donc aucune prise sur Suzon et la jeune fille n'en ressortira que plus avide encore de liberté, alors qu'elle n'a que 17 ans. Ainsi à sa sortie du couvent, après avoir vécu des amours tragiques, la jeune rebelle n'hésitera pas une seconde à se travestir en homme, afin de pouvoir enfin succomber à l'appel du large en s'embarquant à bord d'une frégate et partir vivre mille vies en sillonnant les mers...

 

Pas réellement adepte des histoires de flibusterie, j'ai néanmoins adoré ce roman d'aventure. Quel personnage que cette Suzon! On la suivrait, et en fait on la suit vraiment, au bout du monde! Louise Bachellerie nous décrit une femme libre du siècle des Lumières, une battante qui n'a pas froid aux yeux et une audacieuse qui mène sa vie tambour battant, comme au rythme des tempêtes essuyées en mer. C'est une lecture au cours de laquelle on ne s'ennuie pas une minute avec plein de rebondissements, de péripéties et de trésors à découvrir. Amour et amitié y ont également une part belle. Et puis, cerise sur le gâteau, l'ensemble est porté par un style narratif et un niveau de langue raffinés, tout droit sortis du XVIII° siècle, qui nous donnent le sentiment de replonger dans la lecture de nos grands classiques: c'est un enchantement! En résumé, un gros coup de coeur, en ce qui me concerne, pour l'histoire si magnifiquement contée de cette féministe en herbe!

 

Et si vous succombez vous aussi au charme de Suzon, sachez qu'il est le premier volume d'une trilogie intitulée "Les maîtresses  du temps " qui comporte ensuite les titres "Louise", puis "Claire", dignes descendantes de leur téméraire aînée...

 

Ed. Delpierre, 2014

Ed. Points, coll. Grands Romans, 2015

 

20181113_115633[1]