20181109_141140

 

 

 

Bon, comme vous commencez maintenant à me connaître un peu, il va bien falloir que je vous avoue une chose: j'ai un petit souci dès qu'un titre est évocateur de gourmandise, j'ai beaucoup de mal à y résister! "Du miel pour les abeilles" me semblait donc bien doux pour une lecture de vacances et je vous confirme que je me suis régalée!

 

 

L'auteure, Cathy Kelly, nous emmène en Irlande, dans la petite ville de Redstone, où trois femmes qui traversent chacune une période difficile de leur existence, font connaissance et se lient d'amitié. Ainsi, alors que Frankie connaît des problèmes de couple, la jeune Peggy, elle, se bat pour réaliser son rêve d'ouvrir une boutique de tricot et se construire par là-même sa propre identité. Quant à Lillie, l'australienne, c'est le décès récent de son mari et la découverte d'un pan du passé de sa famille qui la mènera jusqu'en Irlande.

 

Ce roman est un vrai petit cocon, parfait pour les longs week-ends pluvieux. Il est certes pétri de bons sentiments mais pas mielleux pour autant (oui je sais, elle était facile celle-là...). En entrelaçant ces trois générations de femmes, ce livre nous apporte une belle réflexion sur le sens de la vie et pour tout vous dire, après ça je serais bien allée m'installer à Redstone... "Du miel pour les abeilles" est sûrement un "livre de filles", un peu comme ces téléfilms de Noël que l'on regarde douillètement lovée au fond de son canapé et que l'on juge néanmoins sévèrement. Or, il n'y a pas de mal à se faire du bien car la philosophie y est belle et le sentimentalisme que l'on y trouve nous ramène toujours à l'essentiel: l'amour des autres et la confiance en soi. Bref, une belle leçon qui fait chaud au coeur! 

 

Ed. Presses de la Cité, 2015

Ed. Pocket, 2016