L'auteure, Sylvie Yvert, prête ici sa plume à la duchesse d'Angoulême, fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, plus connue sous le nom de Madame Royale, qui entreprend en 1850, à la fin de sa vie, de raconter son existence hors du commun.
Née en 1778, la jeune princesse mène une enfance heureuse au château de Versailles lorsque le 14 juillet 1789, alors qu'elle n'a que douze ans, son univers bascule dans les ténèbres de la Révolution. Commence alors pour Marie-Thérèse Charlotte de France un parcours tragique. Son père, sa mère et sa tante sont décapités ; son dernier frère, Louis XVIII, meurt peu après. Unique survivante de la prison du Temple, son avenir sera ponctué de deuils, d'exils et de bonheurs trop éphémères. "Mousseline la Sérieuse" était le surnom que lui avait donné sa mère...


20180924_124540

Tant de choses ont déjà été dîtes et écrites sur cette sombre période de l'Histoire et sur ses principaux protagonistes... Et pourtant, ce roman historique très subtilement écrit et bouleversant nous interpelle sur le personnage de Madame Royale bien sûr mais aussi sur celui de Marie-Antoinette. Maintes fois raillée et décriée, "l'Autrichienne", dernière reine de France apparaît ici sous un tout autre jour: terriblement émouvante et attachante! Le portrait de cette mère est un vrai témoignage d'amour et de tendresse. J'ai lu ce livre d'une traite et j'avoue qu'il m'a complètement retournée! Alors, quand bien même on connaît déjà la fin de l'histoire avant de l'avoir lue, cette plongée dans le passé se veut absolument passionnante et, malgré tout, inattendue!
Ed. Héloïse d'Ormesson, 2015
Ed. Pocket, 2017